Cerro Timbó
Terre d’art et d’amitié

Pour mettre en scène le parc de sculptures créé en Uruguay par un mécène éclairé, Palanquin a conçu un beau livre de photos. La simplicité du format, la subtilité de la mise en page, la discrétion des textes laissent la part belle à l’image, à la nature et aux œuvres. Et viennent servir le magnifique reportage du photographe Éric Sander.

Direction éditoriale : Palanquin – 2014

Photographies : Éric Sander

Conception graphique : Alain Pichlak

Imprimé à Paris - 116 pages - 216 x 295 mm

Slideshow inséré en 3e de couverture

Le projet

L’horizon à 360°

Là-bas en Uruguay, Cerro Timbó est une colline vaste et sauvage, rocs et garrigue mêlés. Comme au bord des mers, la lumière change à chaque instant. Le regard s’y déploie à 360°, sans jamais rencontrer d’obstacle.

De pierre et de verre

C’est dans ce paysage magique, en son sommet, que Carlos Abboud, un mécène franco-argentino-libanais a bâti sa maison de pierre et de verre. Et imaginé un parc de sculptures : 14 œuvres, 14 défis à l’imagination, 14 histoires d’amitié…

Un lieu, des liens

Ce parc de sculptures est aussi une histoire sentimentale. Car les artistes réunis ici sont tous de proches amis. Cerro Timbó est devenue une terre où l’art et l’amitié s’enracinent. L’aventure ne fait que commencer…

Sur les pas d’Éric Sander

De l’aube au crépuscule, nous suivons Eric Sander dans sa déambulation poétique. Il nous dévoile le parc, il nous en montre les dimensions impressionnantes comme les plus infimes détails. Au fil de sa visite, il nous fait découvrir les œuvres.

Les pages « officielles »

Les œuvres sont présentées plusieurs fois dans l’ouvrage, sous différents angles et lumières. Néanmoins une double page plus formelle, dite « page officielle », est consacrée à chacune d’entre elles. Exclusivement. Sans ordre ni logique, au hasard du cheminement artistique.

Coordination éditoriale

En étroite liaison avec le maître des lieux et instigateur du projet, avec le directeur artistique, et avec le photographe, Palanquin a assuré la coordination éditoriale de l’ouvrage, ainsi que la supervision des textes (créés pour les uns, traduits pour d’autres…).